Le Vol Noir Index du Forum

 

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes  S’enregistrerS’enregistrer  ConnexionConnexion
 
[Rp-WoW] Chapitre II : Guerre

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Vol Noir Index du Forum >>> La légion >>> RP
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Syrinia
Pillier


Inscrit le: 07 Oct 2009
Messages: 48
Sexe: Masculin
Alchimie: 0
Armure: 0
Arme: 215
Artisanat: 0
Cuisine: 0
Tannerie: 0

MessagePosté le: Mar 27 Oct - 10:27 (2009)    Sujet du message: [Rp-WoW] Chapitre II : Guerre Répondre en citant

Bien que dans la grotte où se trouve Sanarya, on ne puisse dire si la journée a commencé ou non, c’est bel et bien le cas. La cité Sanari est en pleine ébullition, et pour cause : d’ici quelques minutes, les troupes seront rassemblées. S’en suivra alors une des plus grandes batailles que l’Ordre ait connu.

Il est encore très tôt, mais c’est à cette heure que Synar a décidé de lancer l’assaut. En regardant par la fenêtre de sa chambre, dans la Tour de la Lumière, il constate avec joie que la plupart de ses soldats sont déjà prêts au combat. Les Croisés sont là aussi, attendant patiemment les ordres.


« Bien, il est temps. »

Shan’Do descend du sommet de la Tour pour rejoindre les siens, constatant que les six chefs de Caste l’attendent devant la porte. A genoux, ils ont tous les six revêtis leur armure d’Argent, symbole de leur statut de chef de Caste. Ils se relèvent, laissent passer leur maître, qui s’apprête à s’adresser à ses troupes.

« Sanari ! Croisés ! Nous allons partir pour les Tarides du Sud ! Chefs de Caste, ouvrez les portails. »

Les six chefs, accompagnés chacun de deux autres Sanari, commencent à ouvrir les portails. Sylna, Sylan, Syuna et Tahzous activent leurs pouvoirs, avec les pierres Sanari.

« Derados'ni lo thoribas shar Les Tarides ! »

Quatre portails s’ouvrent alors, laissant apercevoir les terres sèches des Tarides. Juste à côté, Aelise crée un portail pour le groupe d’infiltration.

« Derados'ni lo thoribas shar Âprefange ! »

Le nouveau portail montre la route menant à la cité humaine de Theramore, dans le marécage d’Âprefange. Enfin, Synard utilise ses pouvoirs pour créer une dernière porte.

« Derados'ni lo thoribas shar Orgrimmar ! »

Une vague d’interrogation survole alors l’assemblée, que Synard s’empresse de dissiper.

« Ce portail vers Orgrimmar permettra à ceux qui ne veulent pas combattre pour les Sanari de retourner chez eux. Nous n’obligeons personne à se battre avec nous, vous êtes libres de vos choix. »

Un souffle d’incertitude traverse les troupes. Seule une personne s’avance, et ce n’est pas un Sanari, mais un Croisé. Il s’agit d’Aznagor. Après avoir fait quelques pas, il se retourne vers ses compagnons, puis prend la parole.

« Ce n’est pas mon combat. De plus, je suis curieux de savoir ce que Thrall pense de cet… Ordre. Des membres de l’Alliance et de la Horde ensemble ? Pff….
- Mais, Aznagor, même si tu ne te bats pas pour eux, aide-nous, je t’en prie.
Intervient Proze.
- Désolé, Proze. Fuyez pendant que vous le pouvez encore. »

Sans un mot de plus, Aznagor traverse le portail, sans regarder derrière lui une fois de l’autre côté. Proze soupire, imité par les autres Croisés. Néanmoins, personne d’autre ne traverse le vortex magique.

« Je me félicite de votre dévouement, Sanari, Croisés. Nous allons maintenant engager le combat. Cette bataille est sûrement gagnée d’avance, mais soyez sur vos gardes, les Totems-Sinistres ne sont pas idiots. Bonne chance à tous. Revenons victorieux ! »

Une fois de plus, toutes les personnes présentes poussent un cri de guerre. Synar est alors rassuré : toutes ses troupes sont motivées, le combat n’en sera que plus facile. Le gros des troupes passent les portails, pendant que le groupe de Tahzous traverse la porte pour Âprefange.

En quelques minutes, tout le monde a traversé. Synar ordonne qu’une petite troupe d’une vingtaine de Sanari aille défendre la Grande Elévation, pour couper les renforts qui passeraient par là.


« Espérons qu’ils mordent à l’hameçon… »Se dit Synar. « Que la bataille commence ! »
Revenir en haut
Skype
Publicité






MessagePosté le: Mar 27 Oct - 10:27 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Syrinia
Pillier


Inscrit le: 07 Oct 2009
Messages: 48
Sexe: Masculin
Alchimie: 0
Armure: 0
Arme: 215
Artisanat: 0
Cuisine: 0
Tannerie: 0

MessagePosté le: Mar 27 Oct - 10:31 (2009)    Sujet du message: [Rp-WoW] Chapitre II : Guerre Répondre en citant

Alors que le petit groupe part en direction de la Grande Elévation, l’armée se met en place, en formation défensive. Un lieutenant de la Caste des Gardiens, en charge de l’arrière garde, se présente devant Shan’Do Synar.

« Shan’Do, nous sommes encerclés par deux camps de Hurans, ils doivent être une quarantaine.
- Ne vous inquiétez pas. Ils ne seront pas gênants. Non seulement ils sont inférieurs en nombre, mais en plus, ils n’ont aucune raison de nous attaquer. Concentrez-vous plutôt sur les Totems-Sinistres, qui ne devraient plus tarder à arriver.
- Bien, maître. »


Une vingtaine de minutes s’écoulent, mais rien ne se passe. Ce n’est qu’au bout d’une demi-heure que les choses changent. Un groupe de Totems-Sinistres arrive de l’Est, d’Âprefange, un autre arrive du Nord, sûrement des Serres-Rocheuses. Le premier compte apparemment une soixantaine de soldats, l’autre une vingtaine, tout au plus. Synar sourit, c’est encore moins que ce qu’il avait pensé.

C’est au moment où il allait ordonner la charge que tout bascule. Au Sud, un énorme groupe de Totems-Sinistres approche, composé d’une centaine de soldats, au moins.


« Qu’est-ce que cela veut dire, que fait le groupe envoyé à la Grande Elévation ? »

A l’évocation de cette question, un oiseau tombe du ciel, plus précisément, un druide en forme de vol. Aelise le reconnait, c’est Syldon, un membre de la Caste de la Nature. Apparemment grièvement blessé, il tente de parler.

« Ma…Ssacre… Huran et… Totems-Sinistres… Souilles… »

Il ne peut continuer à parler, puis meurt dans les quelques secondes qui suivent.

« Les Hurans ? Et les Totems-Sinistres ? Impossible ! Synard !
- Oui ?
- Envois immédiatement deux de tes druides en forme de vol voir ce qu’il se passe à la Grande Elévation ! »


Le chef de la Caste de la Nature s’exécute, pendant que deux Sanari se présentent devant Synar. Ils semblent affolés.

« Shan’Do ! Les deux camps de Hurans qui sont autour de nous sont devenus agressifs !
- Et une centaine d’autres arrivent du Nord !
ajoute le second.
- Il faut retourner à la Grand Elévation, nous n’aurons qu’un seul front à défendre ! Propose Shan’Do Synar.
- Malheureusement, c’est trop tard. Intervient Synard.
- Pourquoi ça ?
- Mes druides viennent de revenir, notre petit groupe a été massacré. Une énorme armée de Totems-Sinistres et de Hurans viennent des Souilles de Tranchebauge. Ils sont au moins cent cinquante. Nous sommes encerclés. »


Synar réfléchit alors rapidement. Ses troupes ne sont plus que cent quatre-vingts, alors que selon les estimations, l’armée ennemie, alliée aux Hurans, dépasserait les trois cent cinquante soldats.

« En formation de cercle ! Défendez-vous le plus possible ! Aelise, prend un petit groupe, et tue tous les Hurans des deux camps autour de nous avant que le gros de leur troupe arrive ! Synard, fais pousser des ronces, on s’en servira comme remparts ! Que tout le monde utilise ses pouvoirs au maximum ! »

Quand ils étaient partis de Sanarya, les Sanari pensaient rentrer vainqueurs de la bataille des Tarides. Ils savaient qu’ils étaient attendus, et pensaient en tirer avantage. Mais manifestement, ils avaient sous-estimés l’adversaire.

C’était un piège.
Revenir en haut
Skype
Syrinia
Pillier


Inscrit le: 07 Oct 2009
Messages: 48
Sexe: Masculin
Alchimie: 0
Armure: 0
Arme: 215
Artisanat: 0
Cuisine: 0
Tannerie: 0

MessagePosté le: Mar 27 Oct - 10:33 (2009)    Sujet du message: [Rp-WoW] Chapitre II : Guerre Répondre en citant

A leur arrivée dans Âprefange, le groupe d’infiltration avait directement reconnu les lieux, et était parti vers le poste de Navrecorne, un des deux camps Totems-Sinistres de la région.

Après un rapide repérage, le groupe se rend compte que le stratagème a marché : le camp ne compte que quelques soldats, restés en arrière pour défendre le camp. « Une partie de plaisir » pense Tahzous. Les six Sanari, accompagnés par Morticiaee, se divisent en deux groupes, chacun ayant pour but d’attaquer par un côté différent.

Par un coup précis de la Croisée, le premier garde du camp tombe au sol, mort avant même de toucher le sol, pendant que ses deux compagnons s’occupent d’un autre garde juste à côté. Sans aucun bruit, ils continuent à avancer. L’autre groupe massacre trois gardes, qui n’ont pas le temps de donner l’alerte. Seuls deux soldats sont encore vivants dans le camp, en plus d’un mort-vivant dans une des tentes plus loin. Tahzous donne alors ses ordres.


« Assassins, allez me capturer ce réprouvé, il aura bien des informations à nous donner. Morti ?
- Oui ?
- Je prends celui de gauche, toi celui de droite ?
- Ca me convient.
- Chargeons-les, ca sera plus amusant pour nous, plus flippant pour eux. »


Les cinq Sanari partent en direction de la tente où se trouve le mort-vivant, pendant que Tahzous et Morticiaee chargent les deux seuls gardes restant. La Croisée lance un couteau dans la jambe de sa cible, qui transperce l’armure de cuir et fait s’agenouiller le Tauren. La voleuse en profite pour lui asséner un grand coup d’épée vertical, paré in extremis par son adversaire, qui se relève.

De son côté, Tahzous lance une boule qui éclate devant son opposant, dégageant une fumée qui aveugle le Totem-Sinistre et qui permet au Troll de passer derrière son adversaire. Il lui plante ses deux dagues dans le dos et l’entaille profondément. Le Tauren tombe à terre, mort.

La réprouvée pare un coup de l’imposante créature, en esquive un autre en sautant, puis grâce à un magnifique coup, lui coupe la tête.


« Pas mal, Morticiaee. Les Croisés sont peut-être moins mauvais que ce que je pensais.
- T’as encore rien vu !
- Bon, allons interroger le prisonnier. »


Arrivés dans la tente, les deux voleurs constatent que ledit prisonnier est ligoté.

« Ça va, pas trop brutalisé ?
- Je te crache à la figure, sale Sanari !
- Ça m’étonnerait. Parle. Ou peut-on trouver des informations sur vous ? D’où tenez-vous votre pouvoir ?
- Et tu crois que je te dirais quelque chose ? Plutôt mourir !
- Ah, tu ne vas pas mourir. Par contre, tu vas souffrir. Ce qu’il y a de bien avec votre race, c’est que comme vous êtes déjà morts, on peut en profiter pour vous torturer à souhait. »


D’un coup, Tahzous prend sa dague et coupe le bras gauche du prisonnier, qui hurle de douleur.

« T’es sûr que tu veux pas parler ?
- Tu crois m’avoir en me coupant un bras ? Je pourrais sans problème en greffer un autre.
- Ah, c’est sûr, mais pour ça, faut au moins avoir un autre bras, non ?
- Hein ? Comment c… »


Le Troll coupe l’autre bras du réprouvé, qui pousse un autre cri déchirant.

« Tu vas avoir du mal, maintenant. Je ne pense pas que tes jambes serviront non plus, on va s’en débarrasser. »

L’assassin s’exécute, le mort-vivant se retrouve sans plus aucun membre. « Quelle cruauté » se dit alors Morticiaee.

« Maintenant, je vais te laisser deux choix : soit tu me donnes les informations que je veux et je te tue tout de suite, soit tu te tais, je t’enchâsse sur un pique et je te plante dans un désert pour que tu y souffres éternellement. Alors ? »

D’abord choqué, le prisonnier réfléchit quelques instants pendant que Tahzous le regarde d’un air impassible et froid.

« Tu ne me laisses pas vraiment le choix, Sanari. Je préfère parler et mourir que me taire et souffrir pendant l’éternité.
- Bon choix. Parle.
- Je n’ai pas beaucoup d’informations, je sais que quelque chose à été trouvé dans NorthRend. Quelque chose d’enfermé depuis longtemps, qui nous a donné un grand pouvoir. Ce sont les Totems-Sinistres de Sabot Noir qui ont les documents les plus détaillés. Je n’en sais pas plus.
- Bon. »


Sans aucun adieu ni compassion, le chef de la Caste des Assassins achève son prisonnier en lui fendant la tête en deux.

« On sait où aller, le camp du Nord, Sabot Noir. En route. »

Aucun membre du groupe d’infiltration ne proteste. Quelques minutes plus tard, après avoir courus comme des forcenés, ils arrivent au camp de Sabot Noir. Bien plus grand que l’autre, la garde laissée ici semble être aussi peu nombreuse qu’à Navrecorne. Tahzous lance alors l’assaut, et en quelques secondes, le groupe se retrouve au centre du camp, ayant tué tous les soldats.

Soudain, la donne change. Manifestement camouflés dans les environs, une trentaine de Totems-Sinistres apparaissent, armés jusqu’aux dents.


b]« Vous êtes tellement prévisibles, Sanari. On a bien fait de vous attendre ici. Maintenant que vous êtes là, on va faire plus ample… Connaissance ? »[/b]

Le chef s’esclaffe, alors que Tahzous cherche un moyen de fuir le combat, le groupe étant clairement désavantagé dans un affrontement de ce style. Morticiaee prend alors la parole, évoquant ses craintes.

« Ils sont partout, nous sommes totalement encerclés ! Comment ont-ils pu savoir que nous allions venir ici… Je sais. Il y a un traître dans nos rangs.
- Bien vu ! Mais vous allez mourir ici, donc vous ne saurez jamais de qui il s’agit… Chargez ! »
Revenir en haut
Skype
Syrinia
Pillier


Inscrit le: 07 Oct 2009
Messages: 48
Sexe: Masculin
Alchimie: 0
Armure: 0
Arme: 215
Artisanat: 0
Cuisine: 0
Tannerie: 0

MessagePosté le: Mar 27 Oct - 10:36 (2009)    Sujet du message: [Rp-WoW] Chapitre II : Guerre Répondre en citant

Dans les Tarides, la bataille fait rage. Clairement en sous-nombre, les Sanari font ce qu’ils peuvent pour combattre leurs adversaires, même s’ils savent qu’ils ne tiendront pas bien longtemps.

Sur le flanc Nord Ouest, les deux paladines de la Croisée, Sylys et Irnogal, se battent avec une synchronisation sans égale. Armées de leur épée à deux mains, elles creusent un immense trou dans les forces ennemies. Juste à côté, Sylna se bat, telle une acharnée, avec deux de ses soldats.

Au Nord Est, les deux frères Taurens, Andröck et Proze, ont changé de forme. Le premier combat en forme de Sélénien, faisant pleuvoir des éclats lunaires dans tous les sens. Le deuxième est en Félin, plongeant dans la mêlée en distribuant gratuitement des coups de griffe. A proximité, on y voit Syrinia, aussi dans la mêlée, suivie de près par Sioux, ayant posé ses totems près du Sélénien. La guerrière fait tournoyer ses immenses épées, fauchant un grand nombre d’ennemis. Pour lui venir en aide, une pluie d’étoiles tombe, frappant beaucoup d’Hurans de plein fouet. Elle regarde alors Andröck, les bras levés vers le ciel, il vient d’invoquer la plus puissante de ses techniques.

Malheureusement, bien que les Croisés se battent héroïquement, les forces Totems-Sinistres sont bien plus nombreuses, et bientôt, un grand écart se creuse : le gros des troupes Sanari du Nord ont été sérieusement touchées, et sont obligées de reculer.

A l’Est, Syuna accumule les chaînes d’éclairs, pendant que Malthos et Theosus se battent en compagnie des troupes de la caste des Gardiens. Danark, quant à lui, déploie ses pouvoirs d’ombre pour tenter de tuer les chamans Totems-Sinistres à l’arrière, lançant des éclairs à profusion.

Mais, comme au Nord, le flanc Est est sérieusement débordé, et ne peut que reculer. De plus, trois Chamans ennemis lancent en même temps une chaîne d’éclair sur le prêtre Ombre qui, malgré son bouclier, est projeté en arrière, et assommé net sur un arbre.

A l’Ouest en revanche, Aelise et Synard ont réussi à exterminer les deux camps d’Hurans et se dirigent vers le Nord pour aider le régiment qui s’y trouve.

C’est au Sud que le combat se passe le plus mal. Les troupes opposantes ayant fait une énorme charge, beaucoup de Sanari ont perdus la vie. Rhorkal et Sylan se battent comme des forcenés, libérant le maximum de leurs pouvoirs, mais ne peuvent pas rétablir l’équilibre. Azileth fait aussi ce qu’elle peut, envoyant sa succube au combat et lançant une multitude de boules d’Ombre. Très vite complètement surclassé, le régiment Croisé/Sanari ne peut que se regrouper en plein centre.


« Si on se regroupe au centre, on finira par être encerclés ! Aelise ! J’espère pour nous que tu avais raison, sinon on va tous y passer ! » Hurle Shan’Do Synar.

Aelise et Synard avaient invoqué un mur de ronces, qui est très vite rasé par des Horions de feu, en provenance des Chamans.

Peu à peu, tous les régiments commencent à reculer, faute de pouvoir faire autrement.


« Shan’Do ! On a plus le choix ! Il faut libérer le deuxième sceau, le premier ne suffit pas ! Crie Sylna.
- Très bien ! Chefs de Caste, autorisation de lever le second sceau ! »

Tous crient alors en même temps :

« Faldu'tilah lo dolh'anar ish'nu Sanari ! »

Une grande pression se fait sentir, les six chefs de Caste utilisent le maximum de leurs pouvoirs, leur vitesse et leur force sont considérablement augmentés, ainsi que les gens qui se trouvent à coté d’eux.

Dans un premier temps, cela semble marcher, l’équilibre se rétablit et les troupes ennemies perdent énormément de soldats. Puis, peu à peu, le gain de pouvoir diminue, la libération du sceau n’est pas illimitée dans le temps. Synar sait que le combat se présente très mal, s’ils veulent faire plus, ils devront conserver le sceau libéré, ce qui demande un sacrifice énorme de corps de la personne. Très vite, des lésions apparaissent sur les corps des chefs de Caste, qui ont de plus en plus de mal à se battre.

Cela a suffit pour faire douter les régiments ennemis, qui ne savent pas trop quoi faire. Néanmoins, les Hurans, bien plus stupides que leurs alliés Totems-Sinistres, continuent à foncer dans le tas. Les Taurens les suivent alors, chargeant ce qui reste des Sanari sur tous les fronts.


« Si les miracles existent, c’est le moment. » Commente Syuna.

Comme réponse à sa demande, une grosse explosion retentit au Nord, en plein dans l’armée ennemie.

« C’était quoi ça ?! demande Sylna.
- Il n’y avait pas de magie dans cette explosion… Une seule chose peut faire cela sans magie. Un canon ! » Précise Irnogal.

En regardant au loin, on aperçoit sur une petite colline deux canons, chacun manœuvré par deux Orcs. Un nuage de poussière se lève non loin de cet endroit, et en regardant de plus près, on se rend compte qu’une armée charge le flanc Nord des troupes ennemies. Montés sur des Raptors, des Loups ou des Kodos, il s’agit apparemment d’Orcs, de Taurens, de Trolls… Ils semblent être menés par un Orc monté sur un Raptor noir, à la tête d’une troupe contenant à vue de nez une quarantaine de soldats. Tenant fièrement sa hache, il hurle en direction de son adversaire, avec un cri de fureur bien connu de la race des Orcs : un cri long et puissant.

Pris au dépourvu, ni les Totems-Sinistres ni les Hurans n’ont le temps de se remettre en formation pour contrer la charge venue du Nord. Prise de panique, le moral de leur armée commence à vaciller, et déjà certains Hurans fuient.

Au Sud, au moment où la charge des Hurans auraient du massacrer les Sanari, un mur de flamme se forme. Certains ne pouvant s’arrêter à cause de leurs compagnons à l’arrière, ils sont carbonisés par le mur magique.

Un petit groupe fait son apparition sur la montagne juste au dessus du Kraal de Tranchebauge. A leurs habits, leur identité est évidente : des mages. A leur tête, descendant la pente dans le plus grand calme, un Troll. Claquant des doigts, le mur disparait.


« Les gaws, si on expliquait à ces totems-Sinistwes pouwquoi ils vont bwuler ? »

Les mages, au nombre de douze, utilisent alors leur explosion pyrotechnique. Tombant dans les régiments ennemis, les explosions créent un vrai carnage, ainsi qu’une grande terreur chez l’adversaire.

« En ligne les mecs ! »

Ils se mettent sur une même ligne, puis tendent les bras en avant. Ils récitent une incantation, puis font apparaitre depuis leurs mains une énorme vague de flamme. Invoquée par les douze en même temps, la vague est gigantesque, et s’avance vers les troupes ennemies, celles qui ne bougent étant brulées vives en quelques instants.

En quelques minutes, les flancs Nord et Sud avaient reçu des renforts, et cela avait fait changer l’issue de la bataille : vu comment cela tournait, il y avait encore un espoir de gagner. Ne sachant pas de qui il s’agit, Sylan pose la question, et c’est Aelise qui lui répond.


« L’Orc au Nord, c’est Ogar. Le Troll au sud, c’est Oggy. Voici nos renforts : BlindFury et les troupes de Thrall ! »
Revenir en haut
Skype
Syrinia
Pillier


Inscrit le: 07 Oct 2009
Messages: 48
Sexe: Masculin
Alchimie: 0
Armure: 0
Arme: 215
Artisanat: 0
Cuisine: 0
Tannerie: 0

MessagePosté le: Mar 27 Oct - 10:42 (2009)    Sujet du message: [Rp-WoW] Chapitre II : Guerre Répondre en citant

Après une rapide réflexion, l’issue était claire : bien que le groupe d’infiltration puisse tuer quelques-uns de ces Totems-Sinistres, ils finiraient par perdre. Les sceaux Sanari sont puissants, mais pas à ce point.

Néanmoins, ils n’allaient pas abandonner pour si peu. Morticiaee propose un plan audacieux : peut-être que tuer le chef des Taurens arrêterait les autres. Il fallait tenter le coup.

Libérant tout de suite leur sceau, les Sanari foncent sur celui qui semble être le chef. Trois Taurens se mettent devant pour leur barrer la route, mais ils sont directement distraits par une boule de fumée envoyée par un des voleurs. Utilisant un horion de vent, le chef balaie la fumée, permettant à deux de ses soldats de tuer un des Sanari, suivi de deux autres qui tombent quelques secondes plus tard sous les armes des imposantes créatures. Morticiaee et Tahzous, qui vient de libérer ses deux sceaux, foncent sur le chef, engageant le combat en espérant le finir le plus vite possible.

Les deux derniers Sanari du groupe d’infiltration succombent à des chaînes d’éclairs, ce qui ne laisse plus que leur chef de Caste et la voleuse de la Croisée.

Au prix d’une grave blessure au torse, Morticiaee parvient à planter sa dague dans la jambe du Totem-Sinistre, qui commence à vaciller, à cause du poison présent sur l’arme. Tahzous finit le combat en utilisant un de ses pouvoirs spéciaux. Il sort une dizaine de couteaux de lancer, qui se mettent à léviter, se positionnant en cercle autour de l’ennemi. D’un coup, tous les couteaux s’enfoncent dans la chair de leur cible, ce qui la tue net.

Voyant leur chef se faire battre, puis tuer, le régiment ennemi tient quand même sa position, et continue l’attaque. Morticiaee et Tahzous se retrouve à deux contre un peu moins de trente. Une fois de plus, le Sanari utilise son pouvoir spécial, pour tenter de faire une percée dans les rangs ennemis. Les deux compagnons foncent dans la petite brèche ouverte en utilisant leur sprint, mais sont arrêtés par un mur de ronces, qui pousse autour d’eux.

Complètement piégés, les deux voleurs ne savent que faire, et sont peu à peu immobilisés par les racines. Un Tauren s’approche vers Tahzous et, d’un coup sec, lui plante son arme dans le flanc droit.


« Tu mourras pour cela, Totem-Sinistre !
- Je serais assez curieux de voir ça.
- Ok. »
Répond une voix.

Une flèche se plante soudain sur la tête du Tauren, sur l'empennage de laquelle on peut voir marqué « PWND ». En levant la tête, Morticiaee repère une quinzaine d’Orcs et de Trolls, armés d’arcs, d’arbalètes ou de fusils. A leur tête, deux chasseurs Orcs, que la Croisée reconnait tout de suite.


« Corsh ! Azna !
- Bon Corsh… On en fait quoi, de ces Totems-Sinistre ?
Demande Aznagor.
- On leur explique comment ils vont arrêter.
- Arrêter de quoi ?
- De vivre. Tuez les tous. »


Une pluie de flèches et de balles s’abat alors sur les rangs ennemis, en tuant une bonne dizaine. Maintenant à peu près à effectif égal, les deux groupes s’affrontent dans un combat ou chacun à la même chance de l’emporter, si ce n’est que le régiment de CorshClaw et Aznagor est en hauteur. Libérés de leur prison de racines par des tirs bien placés, les deux voleurs reprennent le combat, faisant connaitre leur vengeance en fauchant les Taurens dans une folie meurtrière.

Après quelques minutes de combat, tous les Totems-Sinistres sont morts, et seuls deux membres du groupe des Orcs et Trolls ont succombés. La bataille est gagnée. Le Sanari et la Croisée remercient ceux qui leur sont venus en aide, puis continuent leur mission en cherchant dans le camp de Sabot Noir les documents cités par le réprouvé du poste de Navrecorne.

C’est CorshClaw qui finit par les trouver. Manifestement, il s’agit d’instruction concernant les mouvements de force Sanari. Tout y est, jusqu’au moindre détail de la stratégie d’attaque Sanari. Aznagor trouve en plus de cela un document qui parle d’un lieu sur NorthRend, portant le nom d’Ulduar.


« J’ai déjà entendu ce nom quelque part…
- C’est un ancien grand donjon, construit par les terrestres et les Titans. On raconte que c’est la prison d’un Dieu Très Ancien.
Explique Tahzous.
- Est-ce possible que les Totems-Sinistres l’aient trouvé et libéré ?
- Peut-être. Si ce n’est pas le cas, ils sont sûrement en train d’essayer de l’atteindre. Il faut les arrêter.
- On ne peut pas se permettre de rester ici, il faut retourner dans les Tarides, aider les autres. Bien qu’Ogar et Oggy soient sur place à les aider, ils auront besoin de nous.
Ajoute Aznagor.
- Dis Aznagor, tu n’avais pas fuit par le portail ? Que fais-tu ici ?
- Aelise soupçonnait la présence d’un traître dans nos rangs, elle m’a demandé de faire semblant de fuir vers Orgrimmar. J’y ai trouvé CorshClaw, Ogar et Oggy, et nous avons ramené des troupes pour vous aider. »


En lisant plus en détail les documents présents, Tahzous remarque qu’un nom apparait sur la plupart, en bas à droite, en tant que signataire.

« Dites… Ce nom ne vous dit rien… ? Demande le Sanari en montrant les feuilles aux autres.
- Mais… Si, c’est un Croisée ! Impossible, c’est elle la traitresse ? Répond Morticiaee.
- Apparemment.
- Mmh… On tirera cela au clair après la bataille. Partons pour les Tarides. »


La quinzaine de combattants restant se mettent en route vers l’Ouest, dans l’idée de prendre les Totems-Sinistres à revers, et de finir enfin cette bataille.
Revenir en haut
Skype
Syrinia
Pillier


Inscrit le: 07 Oct 2009
Messages: 48
Sexe: Masculin
Alchimie: 0
Armure: 0
Arme: 215
Artisanat: 0
Cuisine: 0
Tannerie: 0

MessagePosté le: Mar 27 Oct - 10:46 (2009)    Sujet du message: [Rp-WoW] Chapitre II : Guerre Répondre en citant

Au Nord, les Hurans et les Totems-Sinistres sont en fuite. L'impressionnante charge de l'Orc appelé Ogar a fait un massacre, et rares sont les ennemis qui n'ont pas encore été piétiné.

Malgré leur stupidité, les Hurans ont fini par abandonner le combat, suivis de près par les Taurens Noirs. Les survivants courent dans tous les sens, tentant d'échapper à leur mort, bien qu'inévitable. Vu leur nombre rès réduit, Ogar décide de les ignorer, et de continuer la charge jusqu'au Sud.


« Claw va pas tarder à charger depuis l'Est, et je ne laisserais pas Oggy s'amuser tout seul au Sud. Les gars ! Chargez vers le Sud ! On va casser des gueules ! »

A l'Est, les Sanari font blocus, vu que le Nord et le Sud semblent être contenus. En première ligne, Malthos, accompagné par Syrinia, fonce dans le tas ennemi, mettant leur moral dans un état déplorable. Syrinia attrape le Druide par la patte, puis le lance dans la mêlée. Le félin utilise alors son tourbillon féral, tuant du coup plusieurs opposants. La guerrière est aussi aidée par sa plus proche amie, la Chamane Sioux, qui ne se prive pas pour lancer des Horions dans tous les sens. Tous sont suivis de près par la plupart des autres Croisée, ainsi que par ce qu'il reste de l'armée Sanari.

Au Sud, tout ne se passe pas si bien. Bien que la puissance d'Oggy et de ses mages soit incroyable, il y a en face de nombreux lanceurs de sorts, la vague de flamme ne tiendra pas longtemps.

Voyant Ogar arriver avec ses troupes, les magiciens relâchent leurs pouvoirs, la vague disparait. Alors qu'un chaman ennemi tente d'invoquer un élémentaire de feu, en première ligne, celui-ci se prend en plein torse une pelle fort bien aiguisée. Sur sa partie métallique, on peut y voir gravé "Merci". Ogar lance ensuite un cri vers le mage Troll.


« Oggy !
- J'y vais ! »
Répond celui-ci.

Il fait un signe à ses compagnons, qui rassemblent leurs pouvoirs magiques afin de faire apparaitre des doubles d'eux-mêmes. Pour être précis, trois clones de chaque mage. Même s’ils sont moins puissants, tous les clones déchainent la magie comme leur original, si bien qu'un vrai torrent arcanique submerge l'armée Totem-Sinistre et Hurane.

Combinée à certains Croisée comme Rhorkal, Proze ou encore Azileth, qui est a présent en forme d'ombre de démoniste, la charge des troupes d'Ogar n'en est que plus puissante, et fait un ravage. Quelques Sanari, comme Sylan et Sylna, sont présents aussi, déferlant tels des moustiques ayant repéré une flaque de sang.

Un Cor sonne alors, faisant connaitre l'arrivée de CorshClaw, Aznagor et leurs troupes. Le flanc Est se fait peu à peu décimer, pris entre deux feux. Bientôt, le régiment de Totem-Sinistre venu de l'Est est complètement anéanti, si bien que les Sanari et les chasseurs se dirigent vers le Sud, pour soutenir Ogar et Oggy.

En une vingtaine de minutes, la bataille est finie. L'alliance Sanari/Croisée/Blindfury a détruit la totalité des troupes ennemies. Sur presque deux cents Sanari qui étaient partis de Sanarya, il en reste tout au plus une quinzaine. Si les renforts étaient arrivés cinq minutes plus tard, il n'y aurait plus eu personne à sauver.

Très vite, Morticiaee, Tahzous, Corsh et Aznagor commencent à chercher quelqu'un, ne disant à personne de qui il s'agit. Au bout de quelques minutes de recherche, ils ne trouvent pas, puis confessent enfin.


« Nous cherchons Sylys. dit CorshClaw.
- Elle a disparu pendant le combat, juste après qu'on ait vaincu le flanc Nord. Pourquoi ? répond Irnogal.
- C'est elle qui nous a trahis. [i]Explique sèchement Tahzous.[/i]
- Quoi ?... C'est... Impossible !
- On a trouvé des preuves dans le camp qu'on a attaqué. Il n'y a aucun doute.
- Je n'y crois pas... »


Irnogal semble effondrée, mais Andröck vient à ses côtés, pour l'aider. Ceux qui peuvent être soignés le sont, pendant que les Sanari se regroupent.
Revenir en haut
Skype
Syrinia
Pillier


Inscrit le: 07 Oct 2009
Messages: 48
Sexe: Masculin
Alchimie: 0
Armure: 0
Arme: 215
Artisanat: 0
Cuisine: 0
Tannerie: 0

MessagePosté le: Mar 27 Oct - 10:48 (2009)    Sujet du message: [Rp-WoW] Chapitre II : Guerre Répondre en citant

Synar fait rapidement un point avec les chefs de Caste, les Croisée ainsi qu'Aznagor, CorshClaw, Ogar et Oggy. Aznagor avait feinté la fuite, afin que le traître, s'il y en avait un, ne puisse pas connaître les plans Sanari. Ils n'ont su que plus tard qu'il s'agissait de Sylys. Malheureusement, Synar, Aelise et Aznagor n'avait pas prévu que la traitrise serait si énorme.

Du coup, Aznagor était arrivé à Orgrimmar, avait rencontré les BlindFury et leur avait demandé assistance. Ceux-ci avaient regroupé pas mal de troupes puis s'étaient séparés. Ogar et CorshClaw avaient attaqué le Fort du Nord, occupé par des humains, afin d'avoir des canons.

Synar remercie BlindFury pour ses renforts, puis le groupe commence un conseil "après-guerre" afin de savoir la suite des événements... La bataille a été gagnée de justesse, mais la guerre n'est pas finie.

Plusieurs heures avaient passé depuis la fin de la grande bataille. Le sud des Tarides est jonché de cadavres, de sang, d’armes et d’armures brisés. Plus de cinq cents humanoïdes sont morts ce jour.

Après une grande discussion avec ses chefs de Caste et ses alliés Croisée et BlindFury, Synar décide enfin du chemin à suivre : la route vers Ulduar est lancée, sûrement l’endroit où se trouve la réponse à ce qui arrive aux Sanari.

Les troupes de Thrall repartent à Orgrimmar, pendant qu’Oggy et ses mages commencent l’incantation d’un portail pour Dalaran. De leur côté, les Sanari et les Croisée finissent de soigner leurs blessés.


« Comment on va faire pour aller à Ulduar depuis Dalaran ? Demande Aznagor.
- On demandera des montures volantes, j’ai quelques bonnes relations avec Rhonin. Lui répond Synar.
- Je vois. Il va nous en falloir pas mal, vu le nombre qu’on est…
- Non, on y enverra trois personnes, dont Azileth. Elle pourra nous ouvrir un portail d’invocation. On pourra téléporter tout le monde là-bas.
- Bonne idée. »


Quelques minutes plus tard, le portail est ouvert, Dalaran est juste derrière. La quarantaine de survivants passe le vortex magique, pour se retrouver de l’autre côté en un clin d’œil. Shan’Do Synar part tout de suite voir Rhonin, requérir des chevaucheurs du vent. Il revient peu de temps après avec une missive, expliquant que le mage a accepté la demande des Sanari.

Azileth, Sylan et CorshClaw partent alors sur les fiers coursiers volants, et atteignent leur destination en quelques heures. Après le rituel d’invocation accompli par la démoniste de la Croisée, tout le monde fini par arriver devant l’imposant lieu qu’est Ulduar : une gigantesque forteresse, dans laquelle on peut sentir une présence malsaine.

Dans les personnes présentes, on peut compter Synar, Aelise, Synard, Sylan, Sylna, Syuna, Tahzous et Syrinia pour les Sanari. Chez les BlindFury, il y a CorshClaw, Ogar et Oggy. Quant aux Croisée, Andröck, Azileth, Aznagor, Danark, Irnogal, Malthos, Morticiaee, Proze, Rhorkal, Sioux et Theosus sont prêts au combat. Bien sur, plus d’une quinzaine de membres de l’armée de l’Ordre Sanari sont aussi là, avec l’envie de venger leurs camarades.


« Allons-y, Sanari, Croisée, BlindFury ! Marchons sur Ulduar ! Exterminons nos ennemis une bonne fois pour toutes ! »

La troupe pousse un impressionnant cri de guerre, et commencent à avancer vers la porte qui semble être l’entrée d’Ulduar.
Revenir en haut
Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:29 (2018)    Sujet du message: [Rp-WoW] Chapitre II : Guerre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Vol Noir Index du Forum >>> La légion >>> RP Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo